Comment faire le pas  ?

On commence par peindre en cachette… pour soi. On se fait plaisir, c’est déjà important. Puis on se dévoile un peu plus. Et si on a la chance d’être encouragé par ses proches, vous vous retrouvez à peindre pour vos amis, la famille… L’étape suivante est ensuite de faire une tentative extérieure.

Beaucoup de villages et villes organisent au moins une exposition annuelle artistique et collective. C’est souvent peu coûteux. Renseignez vous auprès de votre mairie ou de votre syndicat d’initiative, qui sauront vous renseigner.

Accepter le regard des autres

J’ai pour habitude de dire, un artiste qui expose, s’expose ! Pas de panique, les visiteurs sont souvent des personnes attentionnées et pleins d’admirations. Les visiteurs pour qui votre style ne plait passeront leur chemin. Mais vous ne serez nullement agressée par des propos blessants.

«Un tableau ne vit que par celui qui le regarde.» Pablo Picasso

Astuces !

Si vous n’êtes pas le roi de l’improvisation, préparez dans votre tête quelques réponses passe-partout ou quelques formules types pour entamer la conversation.

Commencez par aborder un sujet ou vous êtes le plus à l’aise… Par exemple, parlez de votre technique, les personnes adorent ça et si en plus, vous avez une petite spécialité maison, c’est encore mieux !

Préparez vous également à ce que les visiteurs vous demandent le nom et le prix de vos œuvres exposées – si elles ne sont pas déjà affichées -.

Voilà, vous êtes fin près !

A quand votre première expo ?